D’origine chinoise, René Limbourg est né en 1972 à Phnom Penh au Cambodge. En 1975, sous Pol Pot, sa famille décide de se réfugier en France, à Paris où il grandit. Il fait des études de marketing et travaille en agence de design.

En décembre 2002, lors d’un long séjour à Pékin, il redécouvre la ville minière de Datong -connue pour ses grottes bouddhistes. Frappé par les conditions de vie des travailleurs, il entame un reportage sur la condition des mineurs dans une ville où la température moyenne hivernale est de – 30°. La première partie de ce travail sera projetée au festival de Perpignan, Visa pour l’Image, en 2003. Il quitte son poste à Paris pour se consacrer au photojournalisme spécialisé sur l’Asie. Depuis, il enchaîne les reportages sur ce pays avec notamment des sujets sur les villages du sida du Henan, la construction du train au Tibet et celle du stade Olympique, la ville la plus polluée du monde ( Linfen), les chasseurs de cordyceps (province du Hunnam), les musulmans de Chine, la bâche en Chine…

Installé à Perpignan depuis 2004, il s’intéresse aux traditions locales et notamment à la « beauté fulgurante des couleurs et des visages de la Sanch ». Tout en continuant ses travaux de commandes pour la presse et les entreprises, il s’oriente vers des projets d’édition.

Publications : Le Monde, Courrier International, Architecture A Vivre, Revue de l’Urbanisme, EI8HT, IO Donna, Match du Monde, La Croix, Géo Ado, Newsweek Japan, Biba, Elle, Glamour, Sciences et Avenir, Objectif Languedoc Roussillon, Vents Sud…

Corporate : GROUPE ADEO (Leroy Merlin), SFR, Française des Jeux, Total, Essilor, Peugeot, France Boissons, Heineken….